Un étrange temple shinto à l’ouest de Kyoto

Partons à la découverte d’un endroit de Kyoto très peu connu des touristes. Un temple shinto dont, quand j’en ai montré la photo à des Japonais, tous ont fait un visage contrarié voire apeuré…

Pour vous rendre à ce mystérieux endroit prenez la ligne de métro Touzai (東西線)en direction de l’Ouest jusqu’au terminus Uzamasa-Tenjingawa (太秦天神川駅).

Prenez la sortie 3, allez tout droit,traversez le carrefour que vous trouverez juste après la sortie de métro et remontez l’avenue pendant 2 à 3 minutes. Prenez ensuite à droite la rue dont l’entrée est marquée par un portail shinto (photo ci-dessous). Traversez la rue jusqu’au bout : l’entrée du temple shinto en question est sur la gauche.

Là aussi, un portail typique de ce type lieu de culte en marque l’entrée. L’endroit, comme l’ensemble du quartier où il se trouve, est très calme. Vous verrez vite l’autel principal où les fidèles adressent habituellement leurs prières. Dépassez-le et dirigez-vous vers le fond à gauche. Vous apercevrez un espace clos où se situe une construction en triangle.

Et c’est là que se trouve l’aspect étrange et inhabituel du lieu ! C’est cette construction en triangle d’apparence si banale qui a fait avoir un visage apeuré voire dégoûté aux Japonais et Japonaises à qui je l’ai montré ! C’est que cette construction est une de ces portes sacrées d’entrée dans les espaces shintos. Mais au lieu d’être à deux piliers et donc ainsi symboliser l’ouverture, le passage du profane au sacré, cette porte-là avec sa structure en faisceau exprimé comme un espace sacré fermé au contraire fermé sur lui-même, le contraire de la pratique shinto.

Un peu comme si on voyait une croix chrétienne à l’envers (ça existe d’ailleurs et c’est un symbole satanique) ou une Église à l’entrée condamnée.

Ce côté un peu diabolique mis à part c’est quoi en fait cette construction ? Eh bien vaste question car même les historiens et anthropologues n’ont pas la réponse. La nature en est probablement très banale, comme énormément de choses soi-disant étranges et/ou paranormales. Mais on ne sait pas, d’où l’ambiance mystérieuse et … le prétexte à une ballade assez originale et en dehors des sentiers battus :-).

En entrant dans l’espace shinto une petite allée à gauche vous permet aussi d’accéder à d’autres petits espaces de culte consacrés a priori à une divinité renard. Je dis a priori car c’est ce que j’ai déduit à la forme des statues. Après je vous avoue que je ne suis pas expert en théologie shinto…

L’endroit, résidentiel, est très calme. Vous pouvez très bien ne croiser personne quand vous visiterez le temple. On est loin, très loin même de l’ambiance du centre de Kyoto ! Et franchement ce n’est pas plus mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *