Vue du lac Kussharo de Hokkaïdo

Kusshie, le monstre du Loch Ness japonais

Kusshie, la créature du lac Kussharo

Dans mon avant-dernier article je vous proposais une série de découvertes des sites aïnous de Hokkaïdo. On reste aujourd’hui sur cette île pour aller à la découverture d’une mystérieuse créature similaire au monstre du Loch Ness d’Écosse : Kusshie. Il tire son nom du lac Kussharo dans lequel il serait supposé vivre. Ce lac d’origine volcanique se situe à l’est de Hokkaïdo dans le parc national Akan. Les témoignages sur un mystérieux animal qui hanterait ses eaux ne datent pas d’hier : les Aïnous déjà en parlaient tout comme les colons japonais venus de Honshu qui à l’époque de Edo colonisèrent la région. Il y eut aussi des témoignages dans les années 40 du vingtième siècle mais la période la plus riche en observations fut les années 70.

Ainsi en août 1973 c’est tout un groupe de collégiens et les enseignants les accompagnant qui aperçurent non loin du rivage ce qui ressemblait à un énorme animal inconnu. En juillet 1974 c’est un agriculteur de la région qui rapporta avoir aperçu à la surface du lac un grand animal ayant sur le dos ce qui ressemblait à des bosses. Ces témoignages n’étaient que les plus représentatifs parmi de nombreux autres : ils furent assez pris au sérieux pour amener en septembre 1974 des équipes de télévision à lancer des recherches approfondies dans les eaux du lac avec bateaux équipés de sonars. Ces sonars auraient repéré sous les eaux du lac une grande forme de 15 à 20 mètres de long et ce mystérieux animal aurait été filmé et photographié.

Il n’y eut pas de découverte officielle de la créature. Ceci n’empêcha pas les témoignages de continuer à être rapporté des années 70 jusqu’à maintenant. De l’ensemble de ces témoignages il ressort que cet animal ferait de 10 à 20 mètres de long, serait de couleur brun sombre avec une tête semblable à celle d’un cheval et deux protubérances sur le crâne semblables à des cornes de girafe.

L’ancienneté et la fréquence des témoignages peuvent amener à prendre au sérieux la réalité de l’existence de Kusshie. Or si ces témoignages sont si anciens c’est que :

  • soit c’est la même créature qui vit depuis des siècles dans le lac Kussharo et elle battrait tous les records de longévité animale au mépris des lois de la biologie
  • soit c’est toute une espèce qui devrait compter au moins plusieurs dizaines d’individus pour pouvoir se reproduire et on devrait en voir les différents membres plusieurs fois par jour se déplacer à la surface du lac.

Ajoutons aussi que l’eau du lac Kussharo est assez acide et en conséquence impropre à abriter la vie animale : de quoi être franchement sceptique sur l’existence de Kusshie. On pourra répondre : et les témoignages ? Les photos ? Les photos que j’ai trouvé sur Kusshie viennent toutes du site cryoyomundo (lien en bas de page) et on ne peut pas dire qu’elles soient convaincantes. Floues, sans précision sur leur auteur et montrant Kusshie avec l’apparence d’un plésiosaure qui n’a rien à voir avec les témoignages. Bref, elles sentent le faux de très loin.

Kusshie peut avoir été tout simplement un ou des cerfs traversant le lac à la nage. Vus de loin et donc leur taille ayant été exagérée, ils ont pu être confondus avec une grande créature inconnue. Une seule de ces observations a pu suffire pour répandre la rumeur, laquelle rumeur a pu encourager les observations erronées, lesquelles ont encouragé à nouveau la rumeur et les canulars etc.

Tourisme au lac Kussharo

Maintenant le lac Kussharo ne s’arrête pas à cette présumée créature y vivant. Avec ses 57 kilomètres de circonférence et ses 79,3 km2, il permet la pratique de  pas mal d’activités genre canoë-kayak, camping, observation des oiseaux, planche à voile …. Activités à faire plutôt pendant au printemps ou en été car pendant l’hiver le lac est recouvert de glace : on est à Hokkaïdo, pas à Okinawa ! Quoique avec l’activité d’origine volcanique, il est possible de creuser le sable au bord du lac et d’en faire jaillir de l’eau chaude.

Le lac Kussharo se situe dans le parc national Akan à l’est de Hokkaïdo. Pour y aller, rendez-vous d’abord à la ville de Kushiro. Elle est accessible en avion depuis Sapporo et Tokyo ou en train JR depuis Sapporo. Ensuite direction la station thermale de Kawayu Onsen par la ligne JR Senmoo où vous accéderez en 1 heure 30.  Kawayu Onsen étant une station thermale, vous ne manquerez pas de choix pour vous loger.

Le lac Kussharo se situe à 3 kilomètres de Kawayu Onsen. Je vous avoue que j’ignore si il y est relié par un service de bus. En même temps 3 kilomètres à pied c’est faisable pour les bons marcheurs. Il ne vous restera plus après qu’à scruter ses eaux et espérer y apercevoir le fameux Kusshie….

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *