Village aïnou à l'Est de Hokkaïdo

Itinéraires à la rencontre des Aïnous de Hokkaïdo

C’est dans l’île de Hokkaido, au nord du Japon, que la culture aïnoue est encore présente et tente de se redévelopper. Voici une liste de musées, manifestations et évènements aïnous qui vous permettront d’approcher de plus près cette culture.

Sapporo

La principale ville et chef-lieu de Hokkaïdo est Sapporo située dans sa partie ouest. Vous pourrez y visiter le Sapporo Pirka Kotan qui propose des reconstitutions de maisons traditionnelles aïnoues. Accés : à la gare centrale de Sapporo, prendre la ligne de bus Jotetsu numéro 7ou 8 et descendre à Koganeyu Onsen.
Autre site dans la région de Sapporo : le musée historique de Hokkaïdo, situé dans le parc Nopporo. A voir là-bas : expositions sur la culture et l’histoire aïnoues L’accès se fait à partir de la gare de Sapporo : aller de là-bas en train JR à Shin-Sapporo puis monter en bus JR ligne direction Kaitaku no mura et descendre à Kinenkan-iriguchi. Voici un lien montrant pas mal de photos du musée.

On peut aussi profiter à Sapporo d’un véritable évènement culturel aïnou : le Ashiri Cheppu Nomi. D’après ce que j’ai lu, ça consisterait en une cérémonie de pêche symbolique du saumon. Date : chaque année le 15 septembre. Lieu : rivière Toyohira-gawa. Accès : depuis la gare JR de Sapporo par bus en 10 minutes de trajet. On peut aussi y accéder en descendant à la station de métro Susuki-no – ligne Nanboku – et en terminant à pied en un quart d’heure.

Sud-ouest de Hokkaïdo

Dans la région sud de Sapporo la ville de Biratori propose deux musées consacrés aux Aïnous : le premier est le musée de la culture aïnoue du quartier de Nibutani, proposant entre autres exposition d’objets artisanaux, de vêtements, vidéos montrant chants Yukars et danses aïnoues. Accès : depuis la gare de Hokkaïdo par bus en 1h40 par la ligne de bus Donan destination Hidaka. Descendre à l’arrêt Shiryokan-Mae. Site du musée : http://www.town.biratori.hokkaido.jp/biratori/nibutani.
On peut aussi visiter à Nibutani un autre musée : le Nibutani Ainu Archive regroupant plusieurs objets artisanaux issus de la collection personnelle du militant aïnu Kayano Shigeru. Lien de contact et accès ici : http://www.fodors.com/world/asia/japan/hokkaido/things-to-do/sights/reviews/kayano-shigeru-nibutani-ainu-archive-472751.

Toujours dans la région sud de Sapporo la ville de Shiraoi propose elle aussi un musée consacré à la culture aïnoue avec reconstitution d’un village traditionnel et démonstration de danses et musiques. A mon avis ça sent un peu la reconstitution folklorique fabriquée entièrement pour le tourisme. Mais pourquoi pas après tout si ça permet à la culture aïnoue d’être mieux connue ?
L’accès se fait en train JR direct à partir de Sapporo : arrêt à la gare de Shiraoi puis 10-15 minutes de marche à pied. Vous pouvez consulter le site du musée pour plus d’informations.

Centre de Hokkaïdo : Ashikawa

Asahikawa est une ville moyenne – plus de 300 000 habitants quand même – à laquelle on accède depuis Sapporo par train JR en 1H30. Aux alentours s’y tient chaque année le 23 septembre une cérémonie religieuse aïnoue au lieu dit Kamui Kotan, nom signifiant littéralement Territoire des dieux en aïnou. L’endroit se situe au bord de la rivière Ishikarigawa. On peut voir à cette occasion prières et concert de musique aïnoue. Accès depuis la gare de Asahikawa par la ligne de bus Dohoku direction Rumoi et arrêt à Kamui Kotan.

Est de Hokkaïdo : autour du lac Akan

Continuons et finissons notre rencontre des évènements aïnous à l’est de Hokkaïdo, plus exactement au lac Akan situé dans le parc national du même nom. L’accès au lac Akan se fait depuis la ville de Kushiro. On peut accéder à cette dernière soit en avion depuis Sapporo et même Tokyo soit en train JR depuis Sapporo. Ensuite la ligne de bus dite Akan emmène – en 2 heures quand même – au lac du même nom.
On peut d’abord visiter au lac Akan ce qui est présenté comme un authentique village aïnou de 200 habitants. Ce village, appelé Ainu Kotan, propose un musée et plusieurs programmes d’initiation et découverte des arts aïnous : musique, danse, travail du bois …. Y a lieu du 1er mai à début octobre une fois par jour une démonstration de Yukard, ces sagas épiques aïnoues traditionnelles agrémentées à cette occasion de musiques modernes.

Un évènement plus spectaculaire est le Iomante, constituant en une grande parade aux flambeaux accompagnée de danses à laquelle chacun peut participer. Le côté aïnou de l’évènement vient du fait que c’était à l’origine une cérémonie destinée à accompagner l’esprit d’un ours vers les dieux.
Dates : d’après ce que j’ai pêché sur Google, ce festival aux flambeaux aurait lieu en septembre et octobre tous les jours à partir de 8 heures du soir.

Lien sites et manifestations aïnous: Office National Japonais du Tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *